Porte entr'ouverte

Belgique - Europe - Taxes - Impôts - Libéralisme - Dépenses publiques - Politique - PS - MR - CDH - Liège - Reynders - Di Rupo - Michel - Cour d'arbitrage - TVA - Big Brother - Fiscalité

20 août 2007

La « solidarité » socialiste appauvrit les bas revenus

BD_discours_PS_et_MR_1Une récente étude de la commission européenne sur la pression fiscale offre à la Belgique des résultats dignes de ceux engrangés il y a peu aux Tax Awards. L’on y apprend en effet que la pression fiscale exercée sur les bas salaires en Belgique est la plus forte de tous les pays industrialisés : la différence entre ce que l’employeur paie et ce que le travailleur touche après les charges sociales et l’imposition s’élève à 49,2 p.c. des coûts salariaux. Une brève comparaison avec nos voisins nous fera comprendre l’ampleur du désastre : le taux en question est de 47,4 p.c. en Allemagne, 44,5 p.c. en France, 40,6 p.c. aux Pays-Bas et 30,6 p.c. au Grand-Duché de Luxembourg. BD_discours_PS_et_MR_3Et, comme le rappelle la commission européenne, plus la pression fiscale sur les bas salaires est forte, moins la motivation des chômeurs peu qualifiés à trouver un emploi est grande.

A travers cette étude, nous constatons, une fois de plus, que la pseudo-solidarité défendue par les étatistes se retourne contre les individus, et plus particulièrement contre ceux censés être « protégés » par celle-ci.

Posté par Wali23783 à 20:39 - Taxes et impôts - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    La solidarité que je connais

    Ce n'est pas le socialisme que je connais. Pour moi, la solidarité socialiste consiste à faire en sorte à ce que les revenus soient tous moyens et qu'il n'y ait aucune inégalité entre les citoyens. Ainsi, il n'y a ni riches ni pauvres, et donc il n'y aura aucun conflit.

    Posté par Vanessa, 09 octobre 2015 à 12:22

Poster un commentaire