Porte entr'ouverte

Belgique - Europe - Taxes - Impôts - Libéralisme - Dépenses publiques - Politique - PS - MR - CDH - Liège - Reynders - Di Rupo - Michel - Cour d'arbitrage - TVA - Big Brother - Fiscalité

27 mars 2008

Etienne de la Boétie, Discours de la servitude volontaire

"Il est vrai qu'au commencement on sert contraint et vaincu par la force; mais les successeurs servent sans regret et font volontiers ce que leurs devanciers avaient fait par contrainte. Les hommes nés sous le joug, puis nourris et élevés dans la servitude, sans regarder plus avant, se contentent de vivre comme ils sont nés et ne pensent point avoir d'autres biens ni d'autres droits que ceux qu'ils ont trouvé; ils prennent pour leur état de nature l'état de leur naissance. (...)
On raconte que Lycurgue, le législateur de Sparte, avait nourri deux chiens, tous deux frères, tous deux allaités au même lait. L'un était engraissé à la cuisine, l'autre habitué à courir les champs au son de la trompe et du cornet. Voulant montrer aux Lacédémoniens que les hommes sont tels que la culture les a faits, il exposa les deux chiens sur la place publique et mit entre eux une soupe et un lièvre. L'un courut au plat, l'autre au lièvre. Et pourtant, dit-il, ils sont frères!
Celui-là, avec ses lois et son art politique, éduqua et forma si bien les Lacédémoniens que chacun d'eux préférait souffrir mille morts plutôt que de se soumettre à un autre maître que la loi et la raison
."

Étienne de La Boétie, Discours de la servitude volontaire.

Posté par Wali23783 à 23:18 - Citations - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Jolie anecdote. Ca peut être intéressant à ré-utiliser pour LC.
    Je suis un peu déçu de ne pas trouver ici de poisson d'avril parcontre.

    Posté par Skit, 01 avril 2008 à 13:55
  • La servitude volontaire est la base de toute économie capitaliste, et de la société qui l'accompagne nécessairement. Ainsi le jour où les travailleurs se rendront compte que la puissance des patrons et des actionnaires n'est que du vent, qu'elle ne repose que sur leur inertie, sur leur habitude de servir au lieu de s'auto-gérer librement; le jour où ils se rendront compte que la puissance sociale des maîtres capitalistes se nourrit exclusivement de la richesse produite par le travail (donc par les travailleurs), que la puissance sociale des maîtres capitalistes est la conséquence du travail, de l'accaparement des richesse produites par le travail et non la cause du développement économique, bref que les capitalistes ne sont pour rien dans le développement de l'économie et l'élévation du niveau de vie; ce jour-là les mythes qui fondent l'économie capitaliste s'effondreront et le capitalisme avec.
    Et la Terre continuera à tourner, les hommes à vivre. Mais si ça ne changera rien pour la Terre la vie des hommes s'en trouvera grandement amélioré. Même si ce ne sera pas le paradis ni l'âge d'or promis par les marchands d'illusion porfessionnels genre extrême gauche par exemple.

    Posté par Vincent Carel, 01 avril 2008 à 16:09
  • Hé bien voilà, Skit, Vincent Carel aura exaucé ton voeu de poisson d'avril quelques heures à peine après ta demande!

    Posté par Wali, 02 avril 2008 à 19:56
  • Avocat du n'importe quoi

    Wali, à la lecture de vos commentaires lors du chat du Soir avec JM Javaux, je me suis dit qu'à force de vous faire l'avocat du diable, vous aviez perdu toute capacité de jugement. C'est dommage et cela en devient même énervant lorsqu'en plus, et de manière un peu prétentieuse, vous vous posez en victime de la censure du Soir. J'espère que vous ne me tiendrez pas trop rigueur de mes critiques. Bien à vous et bonne continuation.

    Posté par Reza, 09 avril 2008 à 15:41
  • @ Reza

    Reza,
    Je vous remercie pour votre commentaire. Toutefois, je vous invite à argumenter ... et à visiter un tant soit peu le blog avant de juger l'homme.
    Par ailleurs, je m'étonne de votre phrase "... victime de la censure du Soir." Tous mes commentaires sont passés aujourd'hui, malgré leur anticonformisme; je ne me suis donc pas plaint.

    Posté par Wali, 09 avril 2008 à 19:15
  • "Hé bien voilà, Skit, Vincent Carel aura exaucé ton voeu de poisson d'avril quelques heures à peine après ta demande! "

    Si on peut rendre service et faire plaisir...

    Posté par Vincent Carel, 14 avril 2008 à 17:38

Poster un commentaire